La face cachée d’Alan Turing

Alan Turing est un des génies qui ont inventé l’informatique moderne, notamment la notion de machine programmable, par opposition aux calculateurs des siècles précédents, construits pour effectuer une seule tâche : la « Machine de Turing ».

Ses travaux ont permis aux Anglais de décoder les codes secrets des nazis pendant la deuxième guerre mondiale, et donc contribué de manière décisive à la victoire des Alliés.

Ca c’est ce que je savais.

Mais j’ignorais deux choses : il était homosexuel, et excellent coureur de fond. Il lui arrivait de parcourir 60 kilomètres en courant dans une journée … pour se rendre à une réunion !

On imagine rarement grand savant (ou développeur) athlète, étant souvent dans l’opposition du corps et de l’esprit, et l’image d’Epinal du gars souffreteux devant son tableau ou son ordi en train de manger une pizza froide. Turing nous montre qu’il n’y a pas que des Sheldon dans les labos de recherche. Et la recherche médicale que l’activité sportive est une excellente stimulation des capacités cérébrales, par l’oxygénation apportée au cerveau, et les circuits neuronaux qu’elle active.

La société a été peu reconnaissante de ce que Turing lui a apporté. Peu après la guerre, il a été jugé pour son homosexualité, et condamné à la castration  chimique ; il a donc été obligé de se goinfrer d’estrogènes pour ne pas aller en prison.  Quand on pense  qu’il y a 60 ans on pouvait aller en prison pour ça, c’est intéressant à mettre en perspective avec le débat actuel sur le mariage gay.

Turing gavé d’hormones s’est transformé en créature sexuellement hybride, a évidemment pris du poids, a du renoncer à la course, et s’est rapidement suicidé, avec une pomme empoisonnée au cyanure, comme Blanche-Neige.

C’est une bien triste histoire, que je trouve très touchante. Tous les coureurs connaissent ce sentiment de liberté éprouvé en courant dans la nature, impression d’absence de limites, un espèce de truc qui vient du fond des âges … je peux comprendre que la privation de cette sensation et la dégradation physique soient insupportables, sans parler de l’injustice de la société.

Info trouvée dans Volodalen, excellent magazine Belge de course à pied. 

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La face cachée d’Alan Turing

  1. Ping : Notre dernière invention … | Paleo, Running, Bio (logie), Techno …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s