Paleo, mitochondries, sclérose en plaques …

On vient de me pointer sur un TedTalk assez remarquable, qui résume en 17 minutes ce que je pense sur la santé et la nutrition, présenté par une femme médecin, Terry Wahl,  atteinte de la sclérose en plaque, qui a eu les meilleurs traitements possibles, est devenue totalement impotente s’est demandé quels étaient les aliments qui pouvaient empêcher la dégénérescence des mitochondries, et devinez quoi … bon, je vous laisse deviner.

Ca vaut son pesant de paquets de chips, d’Oreos et de Pizza Hut.

C’est quand même dingue de penser que l’avancée de la civilisation occidentale nous amène à fabriquer de la nourriture qui nous tue, et des médicaments pour essayer de contrarier les conséquences de cette malbouffe. Le cout de tout ce bordel est abyssal et pourtant  nous y sommes globalement collectivement sourds. J’imagine les sourires contrits de mes ***nombreux*** lecteurs – comme dans les diners « non, mais sans déc, Philippe, tu exagères, c’est pas si grave ». Nous restons globalement dans le déni de la fonction absolument indispensable de la nutrition dans la bonne santé physique et psychique et sur un paradigme « j’aime / j’aime pas », et moi aussi d’ailleurs.

P’tet qu’on devrait interdire la pub pour les céréales et le coca (budget pub de Coca Cola : plus de 3 milliards USD en 2011).

Le problème c’est que ça rapporte du fric à tous les étages, industrie alimentaire et industrie pharmaceutique, les politiciens s’en tapent, et ils ont besoin du soutien des lobbies – vous imaginez un président de la république française expliquer que la baguette, c’est peut être pas bon pour la santé, si ça se trouve ça serait encore plus choquant que le mariage gay, et au final c’est le contribuable qui paye, allez hop, quelques points de CSG en plus. En ayant l’impression d’avoir fait une bonne affaire, parce que les médocs qu’il prend pour rien et qui coûtent une blinde sont remboursés.

Mais comme elle dit à la fin « nous avons tous le choix ». C’est un peu plus compliqué que ça, mais c’est vrai qu’on a le choix.

Voici le lien

Merci à Pierre Vincent de me l’avoir indiqué.

Cet article, publié dans Alimentation, Low-carb, Maladies, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Paleo, mitochondries, sclérose en plaques …

  1. gillmad dit :

    C’est super vrai, ça. P….!
    « Arrêtez de manger de la baguette » C’est un coup à se faire lyncher.
    Mais, n’est ce pas un moyen des plus kiffant d’être en société. A Neuilly, au moins. Je vais y réfléchir.
    Subversifs, mes frères ! Vous avez aimé « Le mariage pour tous »? Vous adorerez « La baguette tue »

  2. Marc dit :

    Je suis convaincu de cela depuis la lecture il y a quelques années maintenant de : « l’alimentation ou la 3ème médecine » du Dr Seignalet
    http://www.amazon.fr/Lalimentation-troisi%C3%A8me-m%C3%A9decine-Jean-Seignalet/dp/2268074005
    Ce livre devrait être lu par tous mes confrères. Ce qui y est écrit par un médecin loin d’être un farfelu est absolument « bluffant ».

    • paleophil dit :

      Je l’ai lu et c’est vrai que c’est à la fois surprenant et évident. Pas pour autant que j’ai mis mon barbecue et ma plancha à la poubelle, mais j’essaye de cuire ce que je peux à basse température.

  3. Anais dit :

    J’avais déjà lu ce témoignage de Terry Wahl. J’ai aussi lu le livre de Seignalet et je me suis pas mal baladée sur le site de Jacqueline Lagacé. Il y a pleins de témoignages de patients qui ont mis leurs maladies inflammatoires ou auto-immunes au silence par une alimentation « hypotoxique ». Mais la médecine officielle reste sourde, c’est assez incroyable en fait, ça s’appelle du déni? Ce qui intéresse les médecins, c’est les maladies et non la santé des gens. On est formés pour prescrire des médicaments, pas pour comprendre pourquoi les gens sont malades et il y a une forme de mépris vis-à-vis de la nutrition. J’ai bcp révisé ma copie après une période pleine d’arrogance alors que je n’avais rien compris! HUMILITE…
    Ceci dit, la communauté scientifique parle de plus en plus de l’intestin comme du deuxième cerveau, va bien falloir que les gens se rendent à l’évidence.
    Pour les barbecues, pour limiter la casse faut faire des marinades.
    J’ai pris ma première douche froide en revenant de courir tout à l’heure, ça se fait mais c’est un peu dur! Vous faites ça tous les jours??

    • Marc dit :

      Pour la médecine, je ne pense pas que c’est du déni, c’est seulement une vision libérale de celle-ci.
      En effet pendant de nombreuses années le but de la médecine était de soigner, de soulager et parfois de guérir.
      Aujourd’hui la médecine est devenu un moyen de générer du profit. La « mutuelle pour tous » qui déconstruit la CPAM solidaire n’est-ce pas un « avatar » de plus ?
      En médecine comme ailleurs, l’argent fait la loi et les patients, les malades ont été transformé grâce à la puissance du marketing pharmaceutique en des consommateurs pour le plus grand bien du « système ».
      Donc ce qui ne rapporte pas d’argent : la nutrition, courir, n’a pas « droit au chapitre ».
      C’est aussi simple que cela.

      • paleophil dit :

        je suis globalement d’accord mais le profit a toujours été présent. le marabout ou le shaman dans la société primitive recevait des offrandes pour sa capacité à guérir les patients. C’est la dimension industrielle qui pose problème, mais les labos qui doivent faire face à des réglementations des plus en plus tatillones (parce qu’ils ont fait des conneries et parce que la santé coûte de plus en plus cher) qui font que la mise sur le marché d’une molécule coûte plusieurs milliards de dollars, il faut bien qu’ils se récupèrent quelque part. C’est la sécurité sociale, qui est payées avec nos cotisations sociales for chères d’ailleurs qui devrait faire ce travail de prévention. Et la médecine reste toujours un moyen de guérir : mon beau-frère vient de se faire offrir un foie tout neuf par la collectivité, il y a des choses qui fonctionnent bien quand même : sans doute sur les pathologies les plus graves. Vaste débat !

      • Marc dit :

        Oui, vaste débat .
        J’aurai beaucoup à dire sur l’industrie pharmaceutique et son fonctionnement. J’ai pas mal lu sur le sujet.
        Mais ce serait trop long pour ce soir.
        Une autre fois peut être?

      • paleophil dit :

        Oui j’ai encore du boulot et il est 23:40 🙂

  4. paleophil dit :

    Ca reste un sujet complexe. Je crois qu’il y a plein de raisons.
    1. D’une part la médecine officielle et scientifique s’est construite et donnée une crédibilité de groupe au depends d’autres groupes : les rebouteux, les médecines de grand mère etc. Toute cette construction est récente et l’objet de luttes de pouvoir. Je ne sais plus où j’ai lu qu’au début du XXème siècle, plusieurs personnes (qui avaient trouvé leur diplôme médical dans une fête foraine, en plus) ont fondé le JAMA pour se donner une légitimité par rapport aux osthéopathes et autres chiropracteurs qui étaient certes plus ou moins des charlatans et des illuminés mais savaient monter un business autour de leurs patients. Ce type de bataille nécessite des séparations bien nettes dans l’esprit des clients/patients, et rejeter la nourriture comme soin a pu être une manière de « scientiser » la médecine moderne balbutiante.
    2. Ensuite et la médecine moderne et l’alimentation moderne sont très récentes. En 1870 on pouvait encore mourir de faim en Europe, alors on peut imaginer que quand l’abondance est arrivée la médecine a pensé qu’elle ne pouvait pas faire de mal puisque c’est la restriction alimentaire qui avait tué les humains jusqu’à maintenant. Fausse contraposée, mais plausible.
    3. Nous sommes globalement dans une société de confort et de satisfaction immédiate. Entre un médecin qui dit « Chère madame, pour vous soigner, il ne faut plus manger x y et z » et un autre qui dit « Mangez ce que vous voulez et prenez ces pilules, et revenez me voir tous les deux mois pour que je vous renouvelle l’ordonnance », lequel va avoir le plus de patients « satisfaits » ?
    4. On a longtemps considéré le tube digestif comme un organe inintéressant et pas noble (on rentre des aliments, on sort du caca, circulez y’a rien à voir) et c’est tout récent l’idée de 2ème cerveau, de microbiote etc.
    5. L’influence de l’alimentation n’intéresse personne financièrement. On ne peut pas breveter un système d’alimentation et faire du profit avec. Par contre avec une molécule de statines, on peut faire plusieurs milliards par an; c’est une limite du capitalisme … qui va financer les études en double aveugle pour comparer l’évolution de la sclérose en plaques entre deux groupes qui ont des alimentations différentes ? et si l’alimentation est couplée au microbiote, ce qui serait logique, ça rend l’analyse encore plus complexe !
    6. les médecins, comme tout groupe, subissent la pression de conformité; c’est toujours dangereux de faire autrement que le groupe de référence, surtout quand la conséquence peut être la mort des gens. Dans mon métier, l’informatique, on disait souvent il y a quelques années « jamais un directeur informatique ne s »est fait virer après avoir acheté des ordinateurs IBM » (même si c’est de la merde en boite, parce que c’est un choix qui semble évident)
    Alors moi je n’ai pas envie de jeter la pierre aux médecins. Ils ne sont pas tout puissants (même si, en tant que patients, on voudrait qu’ils le soient), ce sont des humains faillibles. Après il y a toujours des « mavericks » qui pensent différemment comme Seignalet et là c’est difficile pour le patient aussi de faire la part des choses entre le génie qui a trouvé un truc qui fonctionne et qui sera la norme dans 10 ans et le fou furieux/arnaqueur qui profite de l’angoisse de la maladie pour se faire du fric sur le dos des malades en leur vendant un miracle inexistant. Quand on voit les profits des labos homéopathiques qui vendent de l’eau sucrée, sur la base de l’idée d’une personne il y a 150 ans, ça laisse réveur aussi.
    Mais si on en parle, c’est que ça avance 🙂
    Les douches froides, j’essaye maintenant deux fois par jour. Le plus dur, c’est avant d’aller se coucher (et en plus ça énerve ma femme parce que je me couche en grelottant :-)). mais c’est nouveau, pendant longtemps c’était juste un peu d’eau froide après la douche chaude. Faut pas se mettre trop la pression (dans la douche :-))

    • Marc dit :

      Je ne jette la pierre à personne et donc pas aux médecins. C’est juste la réalité de notre monde . Par delà le bien et le mal comme disait un philosophe célèbre.
      Les patients aussi sont devenus plus consommateurs que patients, qui revendiquent : « je paye donc de veux ».
      Comme disait Philippe ce qui a de bien c’est qu’il y ait débat et non invective. Ensuite comme il écrit souvent, il est difficile de faire avancer les choses avec les « croyants ».
      Donc tout ce que l’on trouve écrit, permet à tout un chacun de choisir « sa voie » ou de ne pas choisir, mais c’est aussi un choix.
      Je crois que chacun est libre mais beaucoup ne veulent pas de la liberté de l’autre et veulent imposer leurs propres choix ( croyances ?) . C’est ainsi, il faut faire avec.

      Pour moi, la douche froide est quelque chose d’impossible.
      Par contre je lis avec plaisir le récit de vos expériences et cela me fait réfléchir. Peut être un jour, qui sait ?

  5. paleophil dit :

    Il y a un truc autour duquel je tourne depuis un moment mais sans avoir bien mis la main dessus c’est la supériorité absolue de la démarche scientifique sur toute autre forme de pensée humaine et le contraire que tu indiques qui est que beaucoup de nos comportements sont en fait, irrationnels (lire le livre de Kahneman à ce sujet système 1 système 2). Comment maximiser le fonctionnement rationnel ?
    Pour la douche froide, ce n’est pas impossible : si tu devais plonger d’un bateau dans une mer glaciale pour sauver ta fiancée qui se noie, tu le ferais. Il faut juste trouver le déclic qui permet de se dire « ce n’est qu’une sensation, rien d’autre » et ça finit par être agréable. Promis 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s