La convivialité du rugby est un mythe !

Un petit post énervé, où je vais épingler la bêtise, voire la méchanceté, et l’omniprésent « respect du règlement ».

Une boite à rugbymen :-)

Une boite à rugbymen 🙂

Samedi, comme tous les samedis depuis plusieurs années, je rejoins un groupe pour notre séance d’entrainement sur la piste du stade Suzanne Lenglen, toujours ouverte au public, ce qui est rare et précieux en région parisienne.

Sur un stade lambda …

Le coureur anonyme qui veut faire son fractionné peinard se fait en général choper par le gardien : ça m’est arrivé à Sèvres. Le fait que je paye une blinde en impôts locaux et que globalement le fait que je fasse mon 10 fois 300 en fin ou en début de journée ne fasse chier personne, n’abime rien, ne vaut rien face à l’argument « m’siou, c’est le règlement, moi j’y peux rien, hein, si vous êtes pas content écrivez au maire ». La tentative de discussion raisonnée sur le thème « ça prend 10 minutes et ça ne gène personne, c’est pas comme si j’étais garé en double file avenue de l’Europe » entraine une réponse plus sophistiquée du style « mais m’siou on est responsables si vous avez un accident ». C’est sur que si je fais un arrêt cardiaque sur la piste ma veuve va attaquer la mairie ! Ca se termine toujours par des menaces (un peu comme lors de ma séance MovNat d’il y a 15 jours) qui font que le coureur en goguette finit par lever le camp, préférant faire sa séance d’entrainement ailleurs que de finir au poste après avoir mis une mandale au gardien, qui n’a pas effectivement écrit le règlement.

Suzanne Lenglen …

A toujours été un oasis de paix et de tolérance multi-sportive.

Le samedi matin il y a  plusieurs groupes de coureurs, des indépendants qui enchainent pompes et sprints, et sur la piste on trouve toutes les allures :  ados dégingandés parfois amenés par une école qui courent (enfin, essayent) en Hollister avec une foulée tellement mollasse qu’on dirait qu’ils sont en caoutchouc, mamans avec gamins  en trottinette, hommes d’un certain âge qui sont là tous les Samedis et qu’on finit par saluer, jusqu’aux brutes comme  Stéphane et Momo (champion de france V2 à 2:30 et quelques) qui font leurs récups à 14 à l’heure.

Coureurs en liberté à Lenglen

Coureurs en liberté à Lenglen

Les coureurs sont sur la piste et autour du terrain. Sur le terrain il y a les rugbymen et leurs supporters, bigarrés, imposants, bruyants. De temps en temps ça frotte un peu : on a toujours un oeuil sur le ballon quand on fait les éducatifs … une fois le match terminé il peut être assez pénible de voir un jouer planté sur le couloir 1, clope au bec et bière à la main, qu’il faut éviter alors qu’on est en train de terminer une séance de fractionné.

L’autre samedi je suis venu m’entrainer l’après midi et il y avait un match de foot-ball américain, encore plus impressionnant que les rugbymen avec tout leur attirail.  Je me suis fait ma séance de 10 fois 400 tranquille, en ayant toujours un oeuil sur l’action histoire de ne pas me prendre un ballon dans la tronche; mais surveiller son environnement quand on court, c’est normal. On fait pareil en forêt (les branches, les racines), en ville (vélos, piétons, bagnoles) et en course évidemment (la connasse en train d’envoyer un texto au 35ème kilo, marchant pile sur la ligne bleue, histoire vécue à Paris).

Ce Samedi il y a pléthore de rugbymen, mais modèle miniature : plein de gamins entre 8 et 12 ans. Bon, cool, il n’y aura donc pas de match.

Et puis un groupe de gamins vient s’installer derrière les buts, juste là où nous faisons nos éducatifs et nos sprints. Pas très cool, mais bon, le coureur, tel le ruminant, n’est pas très vindicatif et il préfère la fuite à l’affrontement, alors on se décale et on fait nos accélérations en file indienne.

Et puis on entend des cris sur la piste , et puis on voit un mec qui met une bande blanche et rouge autour de l’entrée de la piste … et puis on en voit un autre qui nous dit qu’il faut qu’on parte, enfin, qu’on se casse, avec moins que le minimum d’amabilité qu’on peut attendre un samedi matin entre sportifs sur un même lieu. J’ai oublié son nom, mais il disait être le président du RCP15 (le site web dit que c’est Stéphane Espa, mais j’ai oublié le nom sur le coup de l’énervement).

Dialogue un peu surréaliste

– Le stade est interdit au public quand il y a un match !

– Mais il n’y a pas de match et tous les autres samedis quand il y a des matchs personne ne nous empèche de courir ! 

– Je paye 21.000 euros par an pour le stade alors foutez le camp. Vous vous ne payez rien, alors barrez vous !

 Je paye des impôts locaux …

– Ici c’est Paris et vous n’êtes pas parisien !

– On ne vous gène pas ! on veut juste faire quelques tours de piste, on veut bien ne plus être sur l’herbe si c’est le problème …

– Barrez vous j’appelle la sécurité !

Le règlement, c'est le règlement !

Le règlement, c’est le règlement !

Le gardien arrive; évidemment il est mal à l’aise, il invoque le règlement, la sécurité, comme d’habitude; Nous finissons par partir, face à la connerie on ne peut pas raisonner, il faut soit se battre soit battre en retraite et là encore je n’ai pas envie de finir au poste, mais de finir mon entrainement et de rentrer chez moi.  Je me permettrai quand même de dire que le respect du règlement, c’est ce que faisaient les conducteurs de trains qui amenaient les juifs les camps en 42, OK, c’est un peu brutal, mais quand même : le règlement n’entraine pas nécessairement l’ablation du cerveau !

Un autre gars du club essaye d’expliquer la position « on paye, la sécurité, bla bla bla » mais bon, c’est tellement absurde : il n’y a pas de match, ce sont des gamins, donc c’est juste un abus de pouvoir.

Quand à la dimension sportive, parlons en deux minutes. Une des coach donne des consignes aux enfants la clope au bec (sérieux !!!), et une autre doit avoir un IMC de 40. Super images pour les gamins.

C'est beau une piste d'athlé derrière une grille non ?

C’est beau une piste d’athlé derrière une grille non ?

Et puis après il y aura quelques moments cocasses avec des parents enfermés qui ne peuvent plus quitter le stade, ou des promeneurs tranquilles sidérés devant la porte fermée à clé.

Message à la mairie du XVème et au RCP15

La tolérance, l’humilité, le respect de l’autre, la camaraderie :  je pensais que c’était des valeurs fondamentales du rugby. Visiblement je me trompe.

Des sportifs pratiquant chacun leurs sport pas trop loin les uns des autres, c’est une super image pour les adultes et les enfants. Un coach la clope au bec, nettement moins, à mon avis.

Franchement foutre dehors tous les coureurs dans des circonstances pareilles, c’est pathétique. C’est pas comme si on faisait des sprints au milieu du terrain lors d’un match de coupe du monde !

On a sprinté quand même, na !

On a sprinté quand même, na !

Vous pouvez mettre des miradors et des barbelés autour du terrain de rugby et n’autoriser que les supporters à rentrer. On ira courir ailleurs. D’ailleurs on a couru dans les allées du parc.

y'a bon serrure !

y’a bon serrure !

Et regardé à travers les grilles, on avait l’impression d’être au zoo, mais on n’avait pas de cacahouètes avec nous.

Gainage pirate

Gainage pirate

Conclusion …

L’obésité est un fléau social qui rend malade puis tue des dizaines de milliers de personnes tous les ans en France (3 à 400.000 aux USA !!!). La pratique de la course à pied raisonnée et encadrée est un des meilleurs moyens pour la combattre, en tant qu’elle amène à prendre conscience des méfaits de la sédentarité, des problématiques alimentaires et donne envie d’aller transpirer, dehors. Evidemment ça ne génère pas des évènements télévisuels qui rapportent des fortunes en pub. Mais n’empêche, rien que pour ça on devrait respecter les coureurs, leur donner accès à toutes les pistes d’athlé de France et de Navarre, et ….

Ouvrir le Parc de Saint Cloud à l’aube en été. Je suis sur que le surcout de salaire pour le gardien qui ouvrirait les portes à 6 heures et pas à 7 heures 30 (qui rend impossible de courir dans le parc avant d’aller bosser) serait largement compensé par les économies réalisées par la sécu !

Une bonne séance dans une ambiance de camaraderie :-)

Une bonne séance dans une ambiance de camaraderie 🙂

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s