La réalité virtuelle : virtuellement réelle ?

Liminaire illuminé

Mon séjour aux US m’a inspiré un post très long et pas du tout sportif. Connaissant les règles d’écritures sur Internet et les commentaires des lecteurs (c’est bien mais c’est loooooooooong) je vais en faire une petite série à épisodes. Il y en aura environ 5 ou 6. Evidemment c’est mieux de les lire dans l’ordre, mais vous pourrez aussi essayer une lecture à accès aléatoire .

may_2016_cover1

Branché !

Wired attire mon regard dans ce kiosque à l’aéroport de Minneapolis. Couverture : le visage d’un homme avec une lumière éblouissante qui explose de ses lunettes. Belle photo. Le titre est alléchant aussi – Magic Leap, la société qui va changer la réalité virtuelle.

Je reste abasourdi après avoir lu l’article, accessible en ligne ici. La finalité du post n’est pas de le paraphraser, mais de faire part de mes propres réflexions sur le sujet.

La démo d’Hololens que j’avais vu l’année dernière à Build chez Microsoft m’avait un peu assis et ouvert quelques perspectives. La photo de Zuckerberg hilare au milieu d’un public zombifié avec des Oculus sur la tête aussi …

Mais là plusieurs choses ont cliqué dans mon cerveau fatigué :-), le puzzle s’est mis en place et boom.

Vision.

Rassurez vous, je reste athée. Enfin, pour l’instant.

 Préalable artistique,
philosophique
et alimentaire

J’ai vu Matrix il y a fort longtemps, revu récemment en VOD. La fin m’a gonflé, la dimension philosophico-technologique disparaissant au profit de scènes de bataille herculéennes : Passée la première jubilation esthétique, c’est très vite casse couilles. Comme les poursuites en voiture dans les James Bond ou les Mission Impossible. Mon émerveillement enfantin cesse assez vite, surtout sachant que les images sont générées par ordinateur (un ordinateur capable de tromper nos yeux et notre cerveau, tiens donc) … Tom Cruise au moins revendique de faire des vraies cascades, ce qui pourrait me le rendre sympathique si il n’était pas scientologue. Bref.

J’ai aussi trouvé les arguments mystiques un peu lourdingues sur le coup : le truc de l’élu, c’est un peu du réchauffé tout de même. Et les prophètes c’est vraiment pas mon truc, encore moins en ce moment.

Ceci étant, l’argument central de Matrix, fort intéressant, est que la réalité est une illusion, et/ou qu’il peut y en avoir plusieurs en parallèle. Un petit court métrage sympathique qui présence ce concept est accessible ici (mais ça rallonge significativement la durée de lecture du post !)

Thème récurrent chez Philip K. Dick, mon auteur de SF préféré quand j’en lisais (période acné), qui a inspiré entre autre Blade Runner et Minority Report. Au passage, au moment où le film est sorti le prédictif sur des comportements et/ou des problèmes de santé était vraiment de la science-fiction alors que c’est en train d’arriver à vitesse V.

Je découvre, en googlant Magic Leap, que leur « Chief Futurist Officer », Neil Stephenson, est un écrivain, dont j’ignorais l’existence qui a produit quelques livres sur les thématiques de réalité virtuelle, justement. Je viens d’acheter et de commencer à lire « Snow Crash », son premier opus, paru en 1992.

Chief Futurist Officer. Encore un nouveau métier !

J’ai aussi lu à propos de ce philosophe, Nick Bostrom,  qui, il y a quelques années, a produit un article argumentant que nous pourrions tous vivre à l’intérieur d’une simulation informatique. Il a aussi écrit un livre sur les dangers de la Super Intelligence Artificielle. L’article est . En gros constatant qu’il y a de plus en plus d’avatars et de « bots » dans les jeux vidéos et les réseaux sociaux un de ces jours (proches) il y aura plus d’avatars que d’être humains.

Et si nous étions nous mêmes des avatars ? Il rajoute à cela une louche de divergences entre la théorie de la relativité générale et certaines mesures cosmiques qu’il interprète comme des « bugs » dans la manière dont l’univers a été « programmé » mais ça me paraît fallacieux, quoique amusant comme thématique pour un diner aviné entre potes.

Max Tegmark, astrophysicien de renommée mondiale et auteur de «Our mathématical universe», discute l’hypothèse plutôt sérieusement dans une interview avec Sam Harris, sur le thème de la nature mathématique de l’univers : si le fonctionnement de l’univers peut être aussi bien décrit par des équations, peut être est il un justement un ensemble d’équations ? Et nous aussi par la même occasion.

Comme le dit mon ami Laurent L, « Dieu est dans le broccoli » (qui est une très belle forme fractale par ailleurs, enfin, le broccoli, pas Laurent).

On en reste au broccoli comme hors-d’oeuvre. A suivre …

Cet article, publié dans Réflexions diverses, Société, Technologie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La réalité virtuelle : virtuellement réelle ?

  1. nfkb (@nfkb) dit :

    En français y’a qu’un c à brocoli et CEY TRO COUR CE POST !

  2. paleophil dit :

    mouhahahahahahaha 🙂 vous l’aurez voulu 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s