Mitochondrie mon amie …

Un bon article de fond sur le fonctionnement des mitochondries  et les stratégies permettant de les développer et de les « protéger ». Très proche de ce que raconte Nick Lane dans « power sex suicide : mitochondria and the meaning of life » même si il n’est pas cité dans la biographie, … mais plus court. C’est un site de culturiste, donc avec une orientation « chimique » marquée 🙂 que ce soit sur les pubs ou dans les commentaires. Ne soyons pas sectaires 🙂 les culturistes sont sans doute les mecs les plus avancés en matière de supplémentation/dopage … vu la difficulté d’atteindre des physiques pareils de manière naturelle. Un genre de laboratoire de F1, quoi, mais pour le corps humain. Sans y souscrire, on peut noter (et pratiquer) le fait de lever des charges plus ou moins lourdes n’a que des bénéfices, y compris sur le vieillissement et les fonctions cérébrales. Moi je ne l’aurais pas cru !

Lien | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mitochondrie mon amie …

  1. Renaud dit :

    Excellent article, très intéressant. Dommage qu’il ne détaille pas plus les approches alimentaires.

    Une mine sur le sujet peut être trouvée chez Peter. Voici trois articles, mais de vraies pépites sont cachées ailleurs dans le site :
    http://high-fat-nutrition.blogspot.fr/2008/04/metabolism-mitochondria-and-uncoupling.html
    http://high-fat-nutrition.blogspot.fr/2014/04/dr-doug-wallace-on-mitochonria.html
    http://high-fat-nutrition.blogspot.fr/2013/06/chowdhury-and-crabtree-play-with.html

  2. nfkb (@nfkb) dit :

    t’as déjà vu des centenaires d’Okinawa faire des dead-lifts ? 😉

    Plus sérieusement, le métabolisme est passionnant mais encore une fois, en le prenant que par un bout de la lorgnette on ne peut que se planter. Les drogues qui font du découplage mitochondriale servent avant tout à brûler du gras en boucle pour que les bodybuilders fassent reluire leurs muscles dans les concours. (D’ailleurs il ne site pas le cyanure comme exemple de poison mitochondrial, pourtant très efficace…)

    Encore une fois les équilibres sont trop fins pour que l’on puisse aujourd’hui comprendre quoi que ce soit puisse influencer positivement le vieillissement. Il n’y a que l’approche holistique qui porte ses fruits 🙂

    ciao

  3. Renaud dit :

    Excellent article, très intéressant. Dommage qu’il ne détaille pas plus les approches alimentaires.

    Une mine sur le sujet peut être trouvée chez Peter. Voici trois articles, mais de vraies pépites sont cachées ailleurs dans le site :
    http://high-fat-nutrition.blogspot.fr/2008/04/metabolism-mitochondria-and-uncoupling.html
    http://high-fat-nutrition.blogspot.fr/2014/04/dr-doug-wallace-on-mitochonria.html
    http://high-fat-nutrition.blogspot.fr/2013/06/chowdhury-and-crabtree-play-with.html

    • paleophil dit :

      C’est du lourd, les articles et les commentaires. Suis pas en état ce soir. Intéressant de voir que Jack Kruse poste un commentaire long comme un jour sans pain …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s