Blessures et victoires …

Je voulais absolument faire un joli post et il est 23h36 et je me lève à 6 heures du mat demain et j’ai pas pris ma douche ni rangé la cuisine ni fini de lire mes mails de boulot … mais une certaine reprise d’effervescence bloguesque m’habite et après tout, je pourrai roupiller dans l’Eurostar demain matin, ça m’évitera les conversations convenues voire pénibles qui peuvent survenir dans ces moments là (arme absolue : le gros casque Sennheiser avec réducteur de bruit, ça le fait grave, c’est le cas de le dire).

Et que voulais-je donc partager avec toi, ami lecteur ?

Une petite émotion à la fois nostalgique, tristounette, mais aussi paisible et génératrice d’une certaine estime de soi. 

Diantre. Tout ça d’un coup ? Et comment ce-fait-ce ?

Mes lecteurs réguliers savent que je souffre d’une petite contracture depuis mon retour du Brésil. Les blessures, pour le sportif, c’est la plaie (c’est le cas de le dire) et encore plus si on analyse le truc et qu’on se rend compte qu’on a fait le con, autrement dit qu’on a surestimé ses capacités, ce qui m’arrive plus souvent qu’à mon tour.

Résumé des faits

J’ai couru 11 bornes pieds nus dans le sable (sur le coup c’était génial, évidemment), me suis un peu massacré les muscles du mollet droit, ai recouru dessus 3 jours plus tard trop vite avec un collègue qui a une VMA de 22, bing, recouru dessus moins vite 5 jours plus tard, ouille, couru 20 minutes la semaine dernière, douleur intolérable.

Haine de soi

Bref : je fais tout de travers. En plus je ne me soigne pas bien, je sais ce qu’il faudrait que je fasse et je ne le fais pas, et je sais ce qu’il faudrait que je ne fasse pas et je le fais. Dans le genre spirale d’échec, c’est assez gratiné, alors que j’ai quand même un marathon début octobre. Jean m’envoie un plan « spécial blessure  » : 2 fois 20 minutes par semaine pendant 3 semaines. Heu, 20 minutes ? Moi ? Non mais ça va pas ? Mon cortex préfrontal reprend le dessus et ce soir, rentrant du boulot, je me dis, allez je vais aller faire ces putain de 20 minutes.  Et avec des manchons de mollet skins, en plus, histoire d’assurer le coup.

Combat intérieur

Je pars dans mon cher Parc de Saint-Cloud. Je dois être même pas à 8 à l’heure. A peine parti je me dis « je me sens bien je vais faire plus quand même, 20 minutes c’est à peine un échauffement ». Et là un affrontement sans merci s’enclenche dans ma petite tête, je passe en revue toutes les blessures que j’ai eues, je me visualise à 30 minutes en ayant mal et étant obligé de marcher et non, vraiment, ça ne vaut pas le coup. Me faire doubler par deux nanas qui ont l’air aussi sportives que moi j’ai l’air religieux me fait vaciller mais je tiens bon. Foulée, respiration, coudes au corps, levée de genoux … finalement quand on se concentre sur la posture on arrive à s’occuper mentalement même quand on fait quasiment du sur place.

Séquence nostalgie …

A moment donné j’entends quelques notes de guitare sèche, l’herbe vient d’être coupée, il fait beau … j’ai 15 ans et je suis chez mes parents en Dordogne pendant quelques secondes, magie des perceptions; je me refais doubler par une ado à la posture hautaine, ça me renvoie à ma réalité de mec en convalescence et qui va à 2 à l’heure. Mais l’important c’est de faire les 20 minutes sans avoir mal à l’arrivée, y’a que ça qui compte.

Je ne vais pas y arriver, je vais quand même me démerder pour faire un petit détour qui m’amènera à quasi 30 minutes (+50% …) mais sans douleur. Ouf. je me refait doubler une dernière fois, histoire d’enfoncer le clou dans ma croix, mais c’est mieux que d’avoir une couronne d’épines sur le mollet.

Moralité …

Succès du jour : j’ai réussi à courir 30 minutes, au lieu de 20, à une allure d’escargot, parce que c’était la chose à faire. C’est peut être une plus grande victoire que ça en a l’air.

 

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Blessures et victoires …

  1. roac77 dit :

    et le velo (meme si cela ne fait pas travailler les muscles de la meme façon), tu y as pensé?

    • paleophil dit :

      je n’ai pas de vélo et j’ai entamé une lutte sournoise avec ma femme pour m’en acheter un. Le problème c’est que j’ai des tendances de luxe et qu’un vélo de luxe ça coute beaucoup plus qu’une paire de pompes ou qu’un cardio de luxe. Ceci dit si c’est un milieu que tu connais bien, je suis preneur de conseils sur les marques etc. et je pensais même aller sur le bon coin pour voir si je peux récupérer un vélo sympa pas trop cher. Sinon, je fais de l’elliptique, mais c’est dans mon garage. Ca me permet de regarder des TED talk mais je préfère quand même crapahuter dasn la nature …

  2. nfkb (@nfkb) dit :

    Ce que j’ai fait pour moi lors de blessure :
    – effectivement il faut se forcer à faire des petits mouvements d’escargot mais IL NE FAUT PAS ARRETER L’ACTIVITE PHYSIQUE.
    – manger riche en zinc (fruits de mer ?), vitamine C, oméga 3 (maquereaux et mâche/colza seront tes amis) et prots (pour optimiser cicatrisation, diminution inflammation et synthèse du collagène) (Pana cotta pour la proline ? 😉 )
    – argile verte froide sur la zone douloureuse pendant 30 min à 1h emballée avec un torchon humide, attention à ne pas tout dégueulasser sinon le divorce est en vue
    – un peu de baume de tigre de temps en temps pour la sensation de bien être
    – éventuellement Compex/Electrostim en mode TENS si tu en as un (y’a que ce mode qui est utile IMHO)
    – ostéopathe de confiance pour déverrouiller les attitudes vicieuses que l’on chope
    – petit coup de pouce par paracétamol 1gx4/jour en continu pendant 5 jours
    – si vraiment évolution torpide, un ultime coup de pouce par ketoprofene per os (attention aux CI usuelles : douleurs d’estomac, reflux gastrique, infection, gnagna)
    – bien travailler le mental : il est NORMAL de rencontrer des embûches dans la vie et dans le sport. (bon après faudrait ptêt de discipliner un peu bordel ! 😉 )

    • paleophil dit :

      Ouah super, merci.

      Donc : le jeune en ce moment c’est peut être pas une idée topissime. ceci dit une contracture n’est pas une déchirure, c’est juste le muscle qui reste en étant de contraction, y a t’il un besoin de cicatrisation ?

      Tu ne mentionnes pas l’application de chaleur : c’est donc que tu penses que ça ne sert à rien (et à ce propos confirmes tu que dans le cas d’une contracture le froid n’est pas adapté ?

      J’ai un compex, mais c’est un « runner » donc les modes sont différents … je vais voir.

      Dernier truc : est-ce que tu penses que l’absorption de collagène (bulletproof executive en vend, par exemple, a un quelconque intérêt ?http://www.bulletproofexec.com/bulletproof-upgraded-collagen/)

      Thanks !

      • nfkb0 dit :

        ouais on pinaille, ce sont des petits trucs… contracture, déchirure, tout ça c’est du vocabulaire pour dire qu’on a un BOBO quoi. Les médecins sont très très mauvais pour ces trucs là, faut écouter les kinés 🙂

        Le baume de Tigre te donne une sensation de chaleur, ça peut aussi avoir des effets bénéfiques, comme le TENS ou l’Argile Verte, le tout est de tromper l’organisme avec d’autres sensations, c’est le principes de l’enfant qu’on frotte lorsqu’il vient de se faire un bobo.

        Le runner a un mode TENS, ce sont les trucs anti-douleur, ou ché plus quoi (j’ai revendu le mien)

        Pourquoi acheter un complément qui va se dégrader dans ton bidon alors que tu manges du bon jambon ? Le goût sera meilleur non ?

        Pour le velotaf je te comprends +++ j’adore dépenser des sous aussi (==on est pareil) mais pour vélotafer depuis un moment je me suis aussi fait piquer deux vélos. Donc le luxe oui pour le vélo de course (Canyon Aeroad) mais pas pour le quotidien même si ça peut paraitre plus logique de bénéficier tous les jours d’un super truc. Moi je fais du chemin pour venir au travail donc j’ai prix un Lapierre entrée de gamme. Ca tient quand même mieux la route qu’un décat qui va se déglinguer. En tout cas je te conseille l’achat j’ai un vélociste ***près de chez toi** ça te facilitera l’entretien +++

        A+

  3. nfkb0 dit :

    et j’aurais bien aimé voir l’aminogramme de sa poudre de collagène et comparer avec de la whey par exemple parce que c’est bie ncher son truc quand même

  4. Grégo dit :

    Il t’avait dit 20 minutes le Monsieur !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s