Le temps qui file …

3 semaines sans écrire

Non pas par manque d’envie, plutôt par gestion de priorités : un nouveau travail passionnant, ce qui implique beaucoup de soirées passées à bosser.

Des enfants certes adultes mais toujours demandeurs d’interaction, à qui il est difficile de dire « tais-toi, j’ai un blog à écrire, nom de dieu » : quand il faut arbitrer entre communiquer avec ses proches et ses moins proches, même si c’est très gratifiant d’écrire et d’être lu, le choix est vite fait. Les moments avec les enfants sont rares, donc précieux, volatils, et le post du blog peut toujours attendre demain.

Cher lecteur, tu n’es pas dans un état de dépendance vis à vis de ma prose qui ferait que je me sente coupable de ne pas écrire, et si c’est le cas, il faut que tu te soignes :-).

Musique …

Et puis la musique repointe le bout de son nez, nouvelle guitare, anciennes envies qu’on pensait passées et qui se réactualisent : rejouer un vieux morceau des Stones en open de Sol, remettre en état le petit Fender Champ de mes 15 ans, lui coller une OCD devant et un Boogie derrière (non, ce n’est pas sexuel) et sentir la dimension organique du son qui remplit la pièce quand on fait un riff d’AC/DC ou de Free … et à l’autre extrême m’échiner sur le capteur midi et faire des grosses nappes de synthé analogique avec ma gratte, ce qui reste un de mes grands kif … donc dans la todo liste musicale ça se remplit : apprendre à utiliser MainStage, comprendre les rudiments de la synthèse analogique, refaire quelques gammes et quelques modes, reprogrammer les banques de sons de l’AXE FX avec le nouveau firmware, réapprendre à jouer des vieux stones sur une 5 cordes qui enfin ne se désaccorde plus …

Course …

Et quand même me remettre à courir, aussi ! Après quelques hésitations j’ai l’impression que mon grand fessier est réparé, et j’ai pu réaligner des distances décentes ces deux dernières semaines, dont 15 bornes ce dimanche dans Paris sous un beau soleil, avec Aurélien et Arnaud, après un diner fort riche en alcool …

Mais qui pourchasse donc l'home paléo ?

Mais qui pourchasse donc l’home paléo ?

Pouvant maintenant me doucher au travail je peux expérimenter des sorties le midi, ce qui ne m’était pas arrivé depuis fort longtemps. Je n’ai pas l’impression d’avoir trop perdu…  Je commence à peine à réutiliser le cardio et je ne me suis pas encore ré-étalonné par rapport à l’année dernière. N’ayant pas de programme de course je suis un peu en roue libre, et c’est difficile de se focaliser sur une discipline quand on n’a pas d’objectif.

Alimentation …

Sans objectif la discipline alimentaire part aussi un peu à vau-l’eau. Les longues réunions appellent de se jeter sur les spéculons et autres petits-beurres, les longues journées de boulot appellent le verre de rouge en rentrant et la flemme de faire à manger. Mais bon, il y a un temps pour tout dans la vie n’est-ce pas ?

Ceci étant je commence à être bien calé sur un seul repas par jour. C’est venu de manière assez naturelle et depuis plusieurs semaines je passe mes journées de semaine à jeun, sans aucune difficulté. J’ai testé le café « bulletproof » (avec un peu de MCT dedans, ou pas, sans sentir de grande différence sur mon niveau d »énergie). Je prends souvent un thermos de thé + jus de citron + gingembre + poivre que je bois au fil de la journée. J’ai essayé de mettre des ketones dedans, bof, c’est assez dégueulasse au goût, et je ne sens pas de différence dans mon niveau d’énergie non plus.

Par contre j’en ai pris avant d’aller courir l’autre jour et j’ai eu l’impression que j’avançais bien mais je soupçonne un effet placebo.

Et je ne maigris ni ne grossis, ce qui est un peu étonnant étant donné que la ration calorique doit quand même être réduite. Je vais voir ce qui se passe en augmentant la charge d’entrainement. J’aimerais vraiment perdre 4 à 5 kilos pour être plus affuté mais mon manque de motivation rend difficile l’exercice.

Sur la course il reste quand même l’essentiel : le plaisir,  le travail sur la posture, la pose du pied, les bras, la respiration. Accélérer, de sentir le vent, le soleil, le froid…

Rencontres …

Et les rencontres : samedi dernier, mon voisin, qui m’avoue ses 72 ans comme raison de son souffle court. Plus de 60 marathons au compteur, un PB de 2:57, et du coup une heure passée à bavarder comme si on se connaissait de toute éternité, échange de conseils, constats partagés (« ha ben oui on court toujours trop vite à l’entrainement, ça c’est sur »), anecdotes … il était banquier et allait en courant à l’Opéra, et a acheté une maison à Sèvres pour être près du Parc de Saint-Cloud. Je commence à penser à la même chose, je vais finir par avoir deux ou trois jeux de vêtements au boulot pour pouvoir aller et venir en courant au gré de l’inspiration. Bref on a bien papoté pendant une heure et c’était super.

Et ce matin, un commercial qui travaille dans un cabinet d’analyse de marché, qui en fin d’entretien me branche sur la course à pied. Tiens, me dis-je, aurait-il vu la vieille paire de Brooks derrière mon bureau ? Que nenni, il m’a googlé et a trouvé le blog. Ben oui, c’est ce qu’on fait maintenant. Je frémis d’inquiétude en pensant à ce que les systèmes de big data sont en train de compiler sur mon compte, pour me vendre plus efficacement une paire de pompes ou une nouvelle gratte … Mais en tous cas, il a fait des ironman et des trails sérieux, vient de s’inscrire au Marathon des Sables, donc respect et longue discussion sur la comparaison de la route et du trail.

Pour finir …

Entre ça et le fait de me balader en short au bureau en fin de journée après avoir fait une petite sortie à la fraiche avec mon CEO, et discuté de la séance de demain midi avec un autre collègue qui descend les 200 en fractionné en 33 secondes, finalement je n’ai jamais autant parlé de course à pied dans mon entourage proche.

C’est sans doute pour ça que je n’ai plus le temps d’écrire …

La tour eiffel, contrejour du  Dimanche matin (c) Arnaud Thuillier

La tour eiffel, contrejour du Dimanche matin (c) Arnaud Thuillier

Cet article, publié dans Alimentation, Running, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s