Est-ce que votre foie mange votre cerveau ?

Non, ce n’est pas une version moderne de Prométhée. Quoique …

Beaucoup d’études scientifiques montrent que la graisse abdominale, celle qui s’accumule autour des viscères, est mauvaise pour la santé, à tel point qu’on peut faire des corrélations entre le tour de taille et l’espérance de vie.  Faites juste une rechercher « deadly abdominal fat » sur Google si vous ne me croyez pas.

Serrons nous la ceinture

Serrons nous la ceinture

Une nouvelle étude fait apparaître un lien intéressant entre le tour de taille … et la démence sénile et autres pertes de mémoire.

Diantre ! Je savais déjà qu’il y avait autant de neurones dans mon abdomen que dans le crane du chat de ma fille, mais de là à perdre la mémoire parce que j’ai du bide? Les neurones sont ils solubles dans la graisse comme le communisme est soluble dans l’alcool ?

Comme souvent, l’explication (possible) ressort de la biochimie la plus élémentaire, ce qui ne manque pas de ma fasciner, et des bricolages de l’évolution.

La réponse est dans les protéines. Non, je ne vais pas encore faire l’apologie d’une alimentation HFLC, même si c’est un excellent moyen de perdre cette graisse abdominale. Dans une protéine, en fait, qui répond au doux nom de PPARalpha (dont le vrai nom est Peroxisome proliferator-activated receptor alpha).

des tortellini multicolores ? Non, une PPARalpha

Des tortellini multicolores ? Non, une PPARalpha

PPARalpha est connu depuis 1990 et identifié comme un régulateur important du métabolisme des lipides : transport des triglycérides, consommation des acides gras dans les mitochondries, et notamment pour la production de cétones.

Oui, c'est un peu compliqué

Oui, c’est un peu compliqué

Mais PPAalpha est aussi utilisé par l’hippocampe, qui est un centre de traitement de la mémoire.

Quand on a trop de graisse viscérale,  le foie (qui lui pour le coup nage dans la graisse) consomme de grandes quantités de PPARalpha pour la métaboliser (en l’occurrence, la stocker je suppose, puisqu’elle est en excès). Jusqu’à en limiter la disponibilité pour l’hippocampe, et donc perturber les fonctions mémorielles.  CQFD.

Comme souvent, c’est basé sur une recherche avec des souris.  On élève des souris qui sont déficientes en PPARalpha. Elles ont des problèmes de mémoire. Dès qu’on leur injecte du PPARalpha, leur mémoire s’améliore, pour résumer les choses de manières très succincte.

Mais alors … si l’expression  de PPARalpha est favorisée par le jeûne, est-ce que l’IF et autres diètes cétogènes que je pratique plus ou moins vont avoir une influence négative sur ma mémoire ?  Un point à creuser … peut-être un de mes lecteurs assidus et critique peut m’aider à trouver la réponse (il se reconnaitra :-).

Au fait je parle de quoi dans cet article ?

Où j’ai mis mes clés, d’ailleurs ?

Source ici.

Le vrai article (pubmed)  ici.

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Est-ce que votre foie mange votre cerveau ?

  1. RenaudRenaud dit :

    Très franchement, je ne vais pas m’inquiéter de ce que pourrait suggérer cette étude. Je ne m’inquiéterais même pas de ça si j’étais encore « high fat ». C’est le rat, c’est une situation artificielle… bref, une étude intéressante à son niveau, qui met au jour une possible explication (parmi d’autres) à un phénomène observé (lien démence / gradubide), point.

  2. Serge dit :

    Je te l’accroche ici.

    http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0273230012000657

    La diète cétogène a été rattrapée par la médecine. il existe maintenant un composé qui sous forme médicamenteuse permet de reproduire ses effets. c’est à dire: servir de carburant et stimuler la lipolyse.

    http://www.53×12.com/do/show;jsessionid=3238EEFD4A538211D3E24CF0B7A03527?page=front

    Il s’agit du blog d’un médecin qui a eu son heure de gloire. Grand ami d’un multiple vainqueur du Tour de France maintenant dépossédé de ses titres…

    http://www.sport-et-vie.com/

    Si tu lis encore la presse papier (ce qui est mon cas) « Sport et Vie N°142 (Janvier et Février) rubrique « sur le front du dopage ».

    Je me demande ce que ferait Vinnie Tortorich?

  3. Serge dit :

    Ce n’est pas du dopage. Rien n’interdit son usage,
    Regarde ce que raconte Michele Ferrari sur son site. Pour lui, ce genre de produit fait déjà partie de la panoplie des cyclistes professionnels. D’après lui, c’est ce qui expliquerait la maigreur de certains coureurs de l’équipe SKY.
    Et même si un jour on considérai ce la comme du dopage, reste la possibilité de consommer de l’huile de coco…

    • paleophil dit :

      Huile de coco pour les MCT qu’elle contient, qui est censé favoriser la production de BOHB ? J’ai pris un peu de BOHB le matin quelques jours de suite et je n’ai pas noté de différence flagrante dans mon acuité intellectuelle. Pour le sport, il faudra que je teste quand je recommencerai à courir intensivement …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s