En berne …

Bien qu’étant un fervent lecteur de  Nassim Nicolas Taleb (The black swan, Fooled by randomness, Antifragile),  je suis tombé dans le piège. Des visites qui explosent sur le blog : c’est donc que ce que j’écris est pertinent et rencontre un public. Subitement les visites déclinent : que se passe-t’il ? Faut-il que j’écrive plus et mieux ? Vais-je jouer mon narcissisme à la roulette de mes (modestes) visites quotidiennes ?

C’est addictif, bien sur. Etre lu, vu, fabriquer du lien social: c’est fantastique. Mais ça prend du temps, et de la patience. Et nous vivons dans une époque où tout doit aller vite et être superlatif.

Au niveau du travail c’est le même principe. Les affaires sont florissantes : c’est du talent personnel. Ca marche moins bien : qu’ai-je fait de mal ? Où sont mes erreurs ?

Et pour autant … tout cela est terriblement aléatoire … Quand je crois être bon, j’ai de la chance (ou je suis sur un marché porteur) et quand ça va moins bien, c’est juste l’économie – et même Steve Jobs ou Bill Gates à ma place ne feraient pas mieux (bon de toute façon, ils ne serait pas à ma place, mais c’est une autre histoire).

La réalité se rappelle  à moi violemment : environnement professionnel difficile, blessures stupides, et cambriolage à la hache de mon domicile qui remet un peu en perspective ma vision de l’espèce humaine et notre animalité sous-jacente qui n’est pas que pour faire de la course pieds nus.

Abandon, a-quoi-bon-isme … sentiment que la construction de notre édifice personnel requiert un travail de tous les instants, et que les circonstances difficiles consomment tellement d’énergie mentale qu’il n’y en a plus assez pour s’en occuper de soi et qu’on sombre  dans la régression (je nierai sous la torture avouer ce que j’ai mangé ce soir :-)), alors que c’est dans ces moments là que c’est le plus important de rester focalisé sur ce qu’on veut être et devenir.

Pas de panique : dès que je refais surface j’ai quelques idées de posts sympas qu’il faut que j’écrive de toute façon, qu’ils soient lus ou pas.

En attendant, occupez vous de vous !

Et moi j’ai un marathon dans 5 semaines, bordel !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour En berne …

  1. Blandine dit :

    J’ai un marathon dans 6 jours (Amsterdam). Que me conseilles-tu de manger cette dernière semaine. Je me suis mise à l’alimentation Paléo depuis quelques mois donc pas de pâtes… Et lors de mes 2 derniers marathons, les 3 derniers jours je ne mangeais plus de fibres pour ralentir mon transit ! 🙂

    • paleophil dit :

      Bonjour Blandine,
      Si tu ne manges plus de fibres tu devrais accélérer ton transit au contraire non ?
      Si tu es bien avec une alimentation pauvre en glucides, et que tu as as pu faire tes entrainements comme ça, je te conseillerai simplement de manger légèrement en glucides les 2 -3 jours précèdant la course (jeudi-vendredi-samedi), 100 à 150 grammes de plus que d’habitude, ce qui va te faire prendre un peu de poids (3 grammes d’eau par gramme de glycogène, donc facilement un kilo).
      Le jour de la course personnellement j’aime bien avoir le ventre vide donc je bois une boisson d’attente à base de maltodextrine (et du café noir) et ensuite pendant la course je prends un gel par heure : pas trop histoire de ne pas avoir de difficultés gastriques mais juste assez pour que mon cerveau se dise qu’il y du glucose qui rentre dans mon organisme. Tu peux aussi tout simplement manger un peu de sucre (ce que fait carmen oliveiras,première française au marathon cette année). et ce n’est pas la peine de boire à tous les ravitos, surtout si tu ne cours pas très vite. Quel temps espères tu faire ?

      • Blandine dit :

        Merci Phil pour ta réponse (je viens juste de la voir ! ).
        Alors j’ai mangé plus de glucides ces derniers jours, millet, riz, pommes de terres. Accompagné de viande maigre ou de poisson. J’ai fait aussi des barres de céréales paléo http://paleo-regime.fr/barre-energetique-paleo/ , un cake bananes paléo http://paleo-regime.fr/paleo-banana-bread/ et aussi un pain paléo http://paleo-regime.fr/recette-pain-paleo/ ! J’ai goûté ce matin et je ne sais pas si ça va me faire courir plus vite mais au moins je me suis fait plaisir !!! =D
        Mon 1er marathon, je l’ai couru en 4h25, le 2ème en 4h07, cette année j’aimerai passer sous la barre des 4h ! Mais je me sens un peu moins bien préparée que l’an dernier et en plus je pèse 3kgs de plus ! Alors on verra bien ! Je suis confiante quand même ! 🙂
        Et puis le but c’est de se faire plaisir ! Et ça j’y compte bien !
        Pour revenir sur les fibres, si je mange moins de fruits et légumes les 2 derniers jours, ça ralenti forcément mon transit !
        Allez, je file ! Dans 24h j’aurai déjà avalé quelques kms !!!
        Merci encore pour ta réponse ! Je te tiens au courant ! Merci
        Blandine

      • paleophil dit :

        Salut Blandine,
        je ne connaissais pas le site paleo-regime. Je n’aime pas le nom … mais ça fait longtemps que je veux essayer de faire du pain sans farine de blé … ca va être l’occasion. Comment s’est passée ta course ?

      • Blandine dit :

        Salut Phil !
        Marathon fait !
        Je ne ne te cache pas que j’ai pas mal souffert pdt ce marathon ! J’ai été confrontée au fameux mur des 30kms !!! Je ne l’avais pas eu lors des 2 premiers.
        On était une bande de 9 potes à courir et on a tous morflé ! C’est bizarre car il est très plat comme marathon… Je crois qu’on s’est fait avoir et on est parti trop vite ! Je serai plus vigilante la prochaine fois ! Car là je voulais le faire en moins de 4h et j’ai mis 4h25 !!! J’étais dans les temps jusqu’au 28ème et quand j’ai vu que je n’arrivais pas à accélérer, mon moral en a pris un coup ! Bref ! Je compte en refaire un en avril et je vais mettre toutes les chances de mon côté pour passer sous les 4h !!!
        Merci et à bientôt
        Blandine

      • paleophil dit :

        Merci pour ton message, as tu eu l’impression que le problème était lié à ton alimentation ou à ton allure ? C’est sur que si on part trop vite on crame du glycogène. Tu as enregistré la course sur ton cardio ?

      • Blandine dit :

        Salut Phil.
        Je n’ai pas de cardio… Et je n’arrive pas encore à analyser objectivement ma course… Départ trop rapide ou alimentation pas adaptée ?!…

      • paleophil dit :

        Courir sans cardio … je suis minimaliste mais quand même ! mais je pencherai pour la première hypothèse, c’est très facile de partir trop vite et ça se paye cher en glycogène à l’arrivée ! C’est bientôt noel : fais toi offrir un cardio 🙂

  2. mag dit :

    j’adore ce blog, définitivement plein de pépites. Prends le temps qu’il faudra mais n’abandonnes pas, tu donnes du plaisir aux gens !
    Juste un détail, je trouve ça humiliant pour le règne animal de parler d’animalité de l’espèce humaine, je crois au contraire que c’est le vice typique de l’humain qui prend le dessus, résultat d’une société basée d’abord sur la possession puis la surconsommation alors que l’animal est juste dans le besoin quel que soit le moyen. Ca fait bien longtemps que je crains l’humanité et que je la fuis un maximum et je me sentirais plus en sécurité dans la jungle amazonienne que la jungle urbaine. La Terre ne pleurera pas longtemps notre perte, je pense.

    Prends soin de toi…

    • paleophil dit :

      Marci mag ça fait plaisir de trouver un commentaire comme ça au réveil, alors qu’il fait encore nuit dehors, que j’ai pas envie de me lever, et que je vais aller courir avant d’aller bosser.
      Sur l’animalité : la sémantique peut être trompeuse, oui l’humain passe son temps à se persuader qu’il est « au dessus » et surtout qualitativement différent des animaux – alors que quand je parle d’animalité, je veux justement faire référence au fait que nous sommes des animaux, certes avec un cerveau nettement plus gros que nous cousins primates, mais des animaux quand même, et qu’accepter ce fait (et ses implications) nous rend meilleurs car plus conscients de nos limites.
      Ceci dit sur la violence de la société, il faut essayer de ne pas tomber dans la caricature. La violence de la jungle urbaine est infiniment plus faible que celle de la jungle amazonienne. Il y a un très bon tedtalk là dessus : http://www.ted.com/talks/steven_pinker_on_the_myth_of_violence.html
      Bonne journée !

      • mag dit :

        justement, je place l’animal au-dessus de l’Homme car je considère que l’acquisition du cortex préfrontal a conduit à des dérives, ce qu’on appelle le vice, en somme l’intelligence qui permet la rationalisation nous a tout simplement dénaturés… L’animal lui, est juste instinct et besoin, il est dans l’instant présent, dans le ressenti, nous, nous sommes dans le calcul, la projection donc fatalement la manipulation…et ma déception du genre humain vient de mes expériences, de mes observations, de la constatation que les valeurs morales inculquées depuis l’apparition des 1ères civilisations (dues au besoin de justement vivre ensemble, de façon « civilisée »), ces valeurs se perdent avec l’argent, la cupidité, le pouvoir…Donc quand je suis choquée de la comparaison Homme/animalité, c’est qu’au contraire je trouve bien plus saine cette naiveté de l’animal et que je ne peux pas comparer nos actes de cruauté gratuite à l’assouvissement d’un besoin hérité de notre cerveau reptilien, lequel ne commande que l’instinct de survie respectable…
        Après, en ce qui concerne la violence, n’oublions pas que du point de vue d’une femme, l’interprétation est bien différente…

        Longue continuation au blog, tout mon soutien, à bientôt !

      • paleophil dit :

        Houla … pour le coup c’est toi qui fait une distinction tranchée. les chimpanzés ont aussi un cortex préfontal et sont capables de violence « gratuite » … et ne sont pas naïfs non plus (si tu oppose naïveté et capacité de manipuler autrui). Et être dans l’instinct, c’est drôlement chiant : tu n’est qu’action sans réflexion, et donc tu ne peux pas penser ce qui tu es et ce que tu fais, et donc ni écrire ni lire un blog 🙂 sur la cruauté et la violence (que je réprouve et qui me gonfle, je me suis fait cambrioler la semaine dernière et quand je vois tout le bordel politique actuel ça donne envie de pleurer) je t’encourage à regarder la conf de Steven Pinker sur le sujet, je te redonne le lien : http://www.ted.com/talks/steven_pinker_on_the_myth_of_violence.html
        Pour remettre en perspective sur un avenir « meilleur » de l’humanité, lire mon post sur « notre dernière invention », en espérant que les robots que nous allons programmer pour réfléchir à notre place seront mois cupides et avides de pouvoir que nous. Je précise que je ne suis ni l’un ni l’autre, enfin, pas trop 🙂

      • mag dit :

        et bien oui, les chimpanzés sont capables d’actes très violents comme tabasser à mort un congénère pour simple conflit d’intérêt…
        Bien sur que l’Homme est capable de choses merveilleuses mais l’humanité en général n’est pas un progrès pour la planète. En tant que biologiste je n’arrive définitivement pas à avoir une vision anthropocentriste.
        Bonne continuation…

  3. roac77 dit :

    meme si cela ne change rien à ma vie, faut avouer, j’espere que ça va aller (c’est sincere), je ne te connais que par tes ecris mais tu as un humour, un certain recul et sagesse que j’apprecie. reste toi meme, ne tombe dans le piege du sensationnel et de la course au succes, il faut mieux etre aimer par quelques personnes pour ce que l’on est vraiment que par des masses pour du paraitre (les « stars » en savent quelques chose, sur le coup ça doit etre cool , apres c’est « l’explosion » mental, perte de l’identité). comme j’essaye de me persuader apres la pluie vient le beau temps; la roue tourne toujours, c’est la vie!

    • paleophil dit :

      Merci. On tombe d’autant plus bas qu’on met la barre haut (ça pourrait être une raffarinade !).
      Je pense, même si j’ai parfois du mal à me l’appliquer, que le bonheur est une attitude intérieure et globalement indépendant des circonstances extérieures, même si nous sommes en général persuadés du contraire.

  4. Julien dit :

    ah mince alors (enfin surtout pour le coup de hache !)
    je te lis depuis peu de temps et je ne suis pas du tout « paléo » même si je suis à l’écoute des bonnes idées, des recettes… mais je l’aime bien ce blog.
    Et je sais aussi que ça prends un temps fou.. réfléchir, écrire, relire…

    à bientôt 😉
    et bon marathon. un article non écrit, 1 heure de footing…

  5. ProfW dit :

    Je vais parler en mon seul nom ici, mais j’aime bcp ce que tu écris.
    Ca change pas mal des blogs bling-bling et egocentrés dont les seuls intérêts sont de disserter sur leur dernier matos reçu gratos ou leur dossard offert tartampion tellement ils sont des blogueurs géniaux, tu comprends.

    Tu nous offres de la profondeur et de la réflexion, Phil et ça, c’est sans égal.

    Donc, va à ton rythme, c’est ce qu’on aime car on sait que ce sera toujours bon !
    🙂

    • paleophil dit :

      Merci !!! entre blog bling bling et blog bla bla la voie (voix ?) est étroite. En attendant il faut que je m’y remettre … j’ai encore plein de choses à partager !

  6. Nico Rubin dit :

    Ne t’arrêtes jamais d’écrire ! Tu le fais si bien et surtout si mieux que beaucoup d’autres bloggers… Tu m’emmènes dans des contrées jusque là inconnues, des territoires dont j’ignorais jusqu’à l’existence !
    Courir sans sucre ??? Quelle idée ?!!!
    Non, quelle évidence !!! Surtout lorsque l’on remet en perspective les 60 dernières années par rapport à l’échelle de l’humanité.
    L’IF, la keto-diet, les mitochondries, les BOHB, Phinney, Volek et j’en passe….
    Merci pour tes conseils et m…. pour La Rochelle 😉

    • paleophil dit :

      Merci merci … c’est super motivant ! pour la rochelle j’ai encore le temps … et j’ai passé les 14*300 fingers in the nose, attendons de voir comment je tiens la séance de samedi (3000, 2000, 1000) … et je vais essayer de continuer à vous étonner 🙂

      • Nico Rubin dit :

        Je vais t’appeler « Emile » avec tous ces 300 ! 😉
        Allez, pronostic pour samedi : 3 000 en 11’30 » – 2 000 en 7’50 » et of course, n’just 4 the fun, tu termines par un 1 000 en moins de 3’45 » !!!
        3H10 pour La Rochelle !!!!

  7. paleophil dit :

    Tu me surestimes … le plan dit 3000 en 12:27 et les 2000 en 8:18. Je peux faire un 10.000 en 40 minutes et des balayettes donc des 2000 en tournant à 3:55 au kilo ça devrait être possible mais je pense que mon entraineur veut m’économiser !!! C’est bien de se mettre dans le rouge, mais avec modération … comme quand on se met du rouge dedans 🙂

  8. Millezieux dit :

    Moi je lis tous vos articles monsieur !

  9. Sylvain dit :

    « Houla … pour le coup c’est toi qui fait une distinction tranchée. les chimpanzés ont aussi un cortex préfontal et sont capables de violence « gratuite »
    Je crois que les chats aussi ont leur lot de sadisme. Et honnêtement j’en ai un peu marre du masochisme anti-humain. Toutes les déviances propres à l’humain sont en fait observables ailleurs. On a juste…industrialisé certains processus, en raccord avec nos possibilités et la civilisation ce qui fait froid dans le dos.
    Ca me fait penser au film que j’ai vu hier, Prisoners. Par ailleurs très bon.
    Bon je vois que tu continues de poster, en fait. Et tant mieux !

    • paleophil dit :

      Salut Sylvain,
      On est d’accord non ? je pense effectivement qu’il y a un continuum au niveau de la vie, et qu’il n’y a rien de qualitativement spécifique à l’humain. La régulation de l’insuline est la même dans le ver nématode et chez les humains … Effectivement, c’est un peu vain de mon point de vue de s’auto-flageller sur les « dérives » de notre espèce. En plus, nous avons aussi des qualités d’empathie et de souci d’autrui qu’on ne peut pas négliger non plus. Nos ancêtres se foutaient sur la gueule violemment entre tribus, mais coopéraient aussi; D’ailleurs la coopération est inscrite au plus profond de notre … biologie. En poussant un peu on pourrait dire que sans coopération la cellule eucaryote n’existerait pas !
      Pour être plus concrèt, j’ai grandi dans la culture d’un « monde meilleur » qui voulait « changer l’humain » et qui n’a pas réellement été couronné de succès. Si on n’a pas envie de se lancer dans l’action collective, politique ou associative, il reste la possibilité d’essayer de mener sa propre barque en respectant quelques principes et en ayant en tête que la perfection n’existe pas. Et que plus on comprend et accepte ce fait que nous sommes des « animaux comme les autres » mais avec une conscience plus aigue de ce que nous sommes, plus nous sommes … humains. Voilà c’est dit. à 14h17 un dimanche !

  10. Sylvain dit :

    Oui oui nous sommes d’accord.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s