Addiction, Barefoot, Blessures, Lectures, Musique …

Un post un peu bordélique parce qu’en ce moment j’ai plein d’idées mais pas de temps pour les mettre à plat sur le blog. Même si mes chaussures sont bien rangées 😉

Roulez petits bolides !

J’ai eu l’immense bonheur cette semaine d’avoir des commentaires de personnes que je ne connaissais pas. Qui m’ont ouvert des horizons, conseillé des lectures, etc.

Hormis le plaisir de voir que ce que j’écris peut intéresser des gens, ça fait réaliser comme on est plus intelligent quand on est plusieurs. OK, c’est sans doute pour ça que nous ne sommes pas restés des amibes, mais c’est toujours intéressant de le réaliser concrètement.

Dans les recommandations, il y a le livre de « Le vivant et l’entrainement », de Cyrille Gindre. Je l’ai immédiatement acheté, et percuté sur les quelques premières pages, notamment la notion de modèle explicatif, chère à mes propres analyses darwiniennes. Sur l’aspect entrainement et biologie, je sens que ça va être passionnant.

le seul problème c’est qu’en ce moment j’ai à peu près 10 livres en cours en même temps.

Un autre bouquin que j’ai trouvé intéressant par ses aspects pratiques c’est « Running on air« . Pas traduit en français, le bouquin est sympa mais très simple. Le message est le suivant : on respire habituellement de manière paire (1 et 2  et 3 et 4) et synchronisée sur la foulée, comme en musique ou on est souvent en 4/4. Du coup, quand on court, on tape toujours le même pied au moment où on expire … ce qui peut être cause de blessure. C’est pas totalement illogique vu le nombre de fois où on répète le même geste quand on court. Du coup il propose plusieurs patterns de respiration en fonction de l’allure où on va : 2 + 3 si on est en endurance (inspire sur 2, expire sur 3), 1 + 2 en résistance et 1 + 2 + 1 + 1 quand on est à fond les ballons (d’oxygène, évidemment).  Au premier abord c’est un peu déroutant. On se rend compte qu’on ne pense pas à la respiration, ce qui est un peu dommage quand même !!! Et dès que le cortex se met en roue libre, je n’y pense plus.

Un autre intérêt de la méthode est qu’elle permet naturellement de prendre conscience de ses allures. faisant hier du fractionné sur piste, je suis naturellement passé du 2+3 au 1+2 entre le début et la fin du tour.

Mon point de vue sur le sujet est que tout ce qui permet de prendre conscience de ce qu’on fait quand en court favorise la concentration et peut potentiellement améliorer les performances et la « conscience de », donc je vous engage à essayer. C’est facile et gratuit !

Je suis en train de bouquiner aussi « Drop dead healthy » assez hilarant mais aussi très bien documenté sur tous les mouvements autour de la santé. En Français « je crève la forme ».  L’auteur en a aussi fait un sur le fait de vivre en respectant la bible à la lettre pendant un an, qui pourrait sans doute alimenter mes réflexions anticléricales pendant au mois la même durée. Sur la santé, paléo et barefoot sont décrits de manière drôle mais juste.

Parlant de barefoot … j’ai mis à profit ma blessure pour apprendre à courir avec des bâtons et aussi pour rechausser les 5 fingers et autres Merrell. j’ai réussi à faire plusieurs sorties d’affilées de 8 k sans aucun bobo, et samedi dernier au stade j’ai fait quelques tours de piste pieds nus. Pour la sortie longue sur bitume j’ai repris les Mizuno, dont il faut que je fasse un compte rendu parce qu’elles sont en train de devenir mes chaussures favorites. Et hier, courant tranquillement pieds nus sur la pelouse en échauffement, je me suis retrouvé embringué dans un tour à l’extérieur. Pas le temps de remettre les chaussures … ça aura donc été ma première sortie réelle pieds nus.

5 fingers ...

On ne dira jamais assez qu’il faut y aller mollo pour transitionner sur du barefoot. Mais que si on est patient, les sensations et le changement de posture et de foulée en valent la chandelle, vraiment.

La sortie longue de ce matin s’est donc faite en Mizuno.  18 bornes dans Paris, sans douleur, le pied (si j’ose dire).  Avec les 400 mètres hier entre 1:28 et 1:25,  je sens que je suis mur pour me remettre au travail.

Je pense que je vais continuer à faire toutes mes sorties en endurance en chaussures minimalistes, avec une avec bâtons, histoire de travailler la posture, et aussi tous mes échauffements et récupérations. Et sans doute finir par acheter des chaussures zero drop pour la piste et la compétition.

Sinon j’ai aussi acheté essayé le capter WTEK 2+ (vu sur un autre blog de la runnosphère) qui permet de se passer de la ceinture thoracique et qui est compatible avec le Garmin. Il fonctionne sur le même principe que le cardio Mio … que j’ai rendu parce que je trouvais que ça donnait n’importe quoi comme valeurs. Résultats mitigés pour l’instant : en fonction de l’endroit où on le met, à quelques millimètres près, il est capable de donner des valeurs totalement délirantes. Et j’ai l’impression que quand je cours, le débit sanguin diminue dans mes membres supérieurs, ce qui n’est pas totalement illogique, et du coup il me donne une fréquence cardiaque qui diminue, et qui remonte quand je m’arrête. Voir ma séance d’aujourd’hui  – si c’était vrai ça serait cool de courir à 4:30 au kilo avec une FC de 100 … je me dis qu’il faut un peu de temps pour trouver les bons endroits mais c’est toujours super gavant d’avoir une techno de monitoring qui fonctionne de manière aléatoire. Et donc, compter sa respiration, c’est pas con, et on est sur que ça ne tombe pas en panne !

Pour finir j’essaye d’arrêter de fumer et de boire. enfin, disons que j’arrête de fumer et  je réduis ma consommation d’alcool. La clope c’est quand même totalement con et j’ai déjà réussi à rester sans fumer pendant 15 ans, donc reprendre alors que je vois des potes mourir de cancer, il y un truc qui m’échappe. Et l’alcool pour voir si j’arrive à perdre quelques kilos supplémentaires.  Evidemment ce n’est pas très facile de tout faire en même temps et là en étant  conscient de ce qui se passe, je sens bien la puissance des addictions diverses et la difficulté à y résister, ce besoin de se coller quelque chose dans la bouche … surtout quand tout est à portée de main. Donc n’ayant pas touché une cigarette depuis une semaine j’ai quand même picolé un peu pendant la semaine et bouffé assez bêtement des chips et des pommes dauphines !!!

Ca pose la question de la volonté : qu’est- ce qui fait qu’on arrive à faire certaines choses et pas d’autres ? Avec cette idée (fausse)  que la conscience et la volonté sont des trucs à part (je décide que je vais résister à mon envie de fumer une clope) , alors qu’elles font partie intégrante de l’objet cerveau (l’envie de fumer émane d’un circuit de récompense qui envoie un signal au cortex disant « ah là c’est le café, il faut fumer en même temps ») dont on essaye de modifier le fonctionnement par ailleurs. Je ne suis pas sur d’être très clair … En tous cas, ce qui est sur c’est que les substances de type addictif génèrent des comportements très répétitifs (une cigarette appelle la suivante, un verre de vin le suivant, …) avec en même temps un effacement de la conscience voire de la perception. Qui apprécie le gout de la troisième cigarette ?

Bon et pour finir sur une note (c’est le cas de le dire) j’ai fait un concert la semaine dernière et jouer de la musique ça reste un vrai bonheur !

Photos à suivre …

On stage !

Quelle concentration !

La grimace Made in Clapton !

La grimace Made in Clapton !

Born to be wild ...

Born to be wild …

Extase ...

Extase …

Seul au monde

Seul au monde

le rouge est mis !

le rouge est mis !

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Addiction, Barefoot, Blessures, Lectures, Musique …

  1. Serge dit :

    Pour ma part, Il y a un « certain temps » que je lis ce que tu écrits…
    Ma recherche d’informations sur le régime paléo a été mon fils conducteur, il y a quelques mois.

    J’ai commencé à lire le livre de Art de Vany  » Le régime évolution », Je pensais l’emporter en vacances, mais il ne sera pas du voyage: trop passionnant.
    Je vais par contre emporter les deux livres de Jacobs…
    Mizuno? Des chaussures légères, avec un excellent amorti, j’en ai aussi plusieurs paires.
    Je te vois bien chanter » I shot the sheriff » …

  2. destrac dit :

    Bien vu la respiration …
    Longtemps que j’utilise cette méthode qui équilibre le corps aussi bien dans l’eau que sur terre

    C’est l’occasion pour moi de te dire tout l’intérêt très admiratif que je porte à ce que tu écris..

    Je bascule sur le triathlon
    Prochaine étape : l’Iron Man d’Aix en Provence en mai 2014

    Découverte d’un monde nouveau

    Ton neveu court déjà fort bien et porte fièrement le maillot de son club, le TUC (TOULOUSE Université Club..)

    Continue à écrire et courir et expérimenter bien sûr

    Avec mon soutien chaleureux et familial
    Sylvain

    • paleophil dit :

      Salut Sylvain et merci pour ton commentaire ! je vais reparler de respiration et continuer à tester, comme en ce moment je ne peux plus courir, autant faire autre chose. Triathlon chapeau mais où trouves tu le temps de t’entrainer ? J’avais remarqué que Thomas avait une belle « qualité de pied », c’est super si il commence à faire de la compétition … vous pourrez sans doute faire un marathon ensemble d’ici une dizaine d’années !
      N’hésites pas à me challenger sur les posts plus « médicaux » … notamment le cholesterol et les statines, domaine que tu connais fort bien ! J’ai déjà des discussions animées avec Steven sur la diète cétogène 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s