Test matos: nouvelles Brooks PureFlow 2

Bande de veinards, vous allez lire un test de chaussures qui ne sont pas encore dispo en France !

Toujours entre deux blessures (comme tout le monde …)  et intéressé par la démarche minimaliste, j’ai abandonné depuis plus d’un an les chaussures très amorties et m’essaye à des des chaussures moins rigides, plus légères et avec un faible drop.

Je dis « m’essaye » parce mon excès d’enthousiasme  (et mes sorties en VFF) provoque régulièrement quelques bobos : normal, quand le drop diminue le tendon d’Achille requiert un plus grand débattement. Un tendon n’étant pas exactement du caoutchouc, quand on tire dessus plus fort il a tendance à réagir violemment. En plus je n’ai pas une foulée très bonne techniquement, avec une forte tendance à projeter la jambe en avant et à avoir une attaque talon.

Actuellement je fais mes échauffements avec des Brooks PureConnect (drop de 4 mm), et le reste avec des Adizero Adios (championnes du monde de marathon, mais pas  avec mes pieds dedans ! ) avec un drop de 9 mm.

Partant aux US pendant une semaine, et ne trouvant pas mes Adizero au moment de partir, j’achète une paire de chaussures à mon arrivée là bas.  Appréciant les PureConnect, j’achète une paire de PureFlow 2 dont le vendeur me dit qu’elles ont un peu plus de drop que les PureConnect (en fait après vérification, c’est aussi 4 mm !), donc très proche d’une chaussure minimaliste.

Déjà la boite est cool et annonce la couleur sur ce qu’on peut en attendre :

Ca commence sur la boite !

Ca commence sur la boite !

Pour les anglophones, la version en anglais est plus concise !

They are the Woo to your Hoo :-)

They are the Woo to your Hoo 🙂

J’aime bien quand les couleurs pêtent et là je suis servi par une belle semelle Verte fluo qui déborde sur les côtés, sur du noir, très chic !

Out of the box !

Out of the box !

Plusieurs détails sympas :

  • Une découpe pour le gros orteil, pour amener plus de souplesse sur l’avant et permettre plus d’indépendance de mouvement au gros orteil,  responsable de 80% de la poussée du pied lors de la foulée, donc il faut qu’il puisse bouger, le chéri. Il y a pas mal de mouvement dans ce sens chez d’autres fabricants,  dont TOPO, société fondée par l’ancien patron de Vibram USA, et B2R, fondée par un coureur et coach, Eric Orton. C’est assez logique, tout en restant plus facile à gérer que les five fingers, qu’il faut quand même apprendre à enfiler, si j’ose dire !
  • Gros orteil "indépendant"

    Gros orteil « indépendant »

  • Une « toe-box » (espace pour le pied) bien large, qui contribue aussi à faciliter la poussée lors de la phase de propulsion. Par rapport aux Adizero, c’est des vraies pantoufles !
  • Un laçage asymétrique. Je ne sais pas si ça sert à quelque chose, mais c’est cool.
  • L’extrémité des lacets de la même couleur fluo que la semelle.
  • La languette est fixe d’un côté de la chaussure, ce qui fait qu’elle ne bouge pas du tout pendant la course.
  • Le logo réfléchissant sur le dessus de la chaussure.

On retrouve les caractéristiques de la série « Pure » :

  • La semelle moulée avec le talon qui remonte à l’arrière.
  • Arrière de la chaussure

    Arrière de la chaussure

  • Un poids plume (248 grammes) – l’Adios Adizero fait 210 grammes. Et l’Adrenaline 320.
  • Une semelle avec des « pods » pour l’amorti :
  • Semelle de la chaussure

    Semelle de la chaussure

Après un test de 2 minutes dans le magasin, où je note juste que le drop me convient et que le chausson est très confortable, je pars avec et le lendemain matin à l’aube, je suis prêt pour une sortie en endurance de 40 minutes, dans le froid assez glacial d’Austin, Texas.

Courant toujours sans chaussettes,  j’appréhende toujours un peu les chaussures neuves. Normalement je mets un peu de talc histoire d’éviter les ampoules, mais je n’en ai pas sous la main.

Premières foulées. Une très bonne sensation sur l’avant pied : un peu d’amorti, histoire de se rendre compte qu’on n’est pas pieds nus, mais dynamique, qui incite à avoir une foulée tonique. La chaussure est super confortable, on ne sent aucune couture à l’intérieur et aucune compression du pied.  Je fais toute ma sortie tranquillement, tout va bien. Pas d’ampoules à l’arrivée.

Le lendemain sortie plus longue (une heure ¼). Terrain est plus varié, herbe, quelques chemins caillouteux, un peu de béton et de trottoirs. Toujours le même confort et impression de légèreté.  La languette semi fixe ne bouge pas et on a vraiment l’impression d’être dans un chausson.

Le test final est le Vendredi, je dois faire des 1000  en 4 mn au kilo et j’ai repéré une piste d’athlétisme à la fac d’Austin. Après les 20 minutes d’endurance traditionnelles et quelques accélérations, je me lance. Elles sont super aussi pour la vitesse: juste ce qu’il faut d’amorti, mais un bon dynamisme qui n’ « écrase » pas la foulée.

Bonus : une sortie de 18 bornes dans la neige ce matin. Toujours impec, aucune sensation de froid malgré quelques foulées dans la poudreuse.

Après 18 bornes dans la neige !

Après 18 bornes dans la neige !

Mine de rien j’ai fait plus de 50 bornes dans la semaine avec un drop de 4 mm, sans bobo. Une nouveauté (Note :  je fais aussi du Stanish tous les jours).

Moralité : elle sont tellement confortables que je pense qu’elles vont devenir mes chaussures principales et que je vais faire le semi de Paris avec … et peut-être même le Marathon.

C’est une vraie réussite et une bonne chaussure pour qui s’intéresse au minimalisme et veut « transitionner » : large espace disponible pour les orteils, faible drop et amorti. Une excellente recette !

J’attends avec impatience la sortie en France des PureDrift, encore plus légères et avec une semelle amovible qui permet de passer d’un drop de 4 mm à zéro : très ingénieux, ça évite d’avoir à prendre deux paires de chaussures !

Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s