L’intelligence humaine sur le déclin ?

L’intelligence humaine sur le déclin ?

Je tombe par hasard sur ce post, qui reprend une idée de Jared Diamond sur la « pression de sélection », où en gros l’argument et que comme il est devenu beaucoup plus facile de survivre maintenant qu’il y a 10 ou 20.000 ans, la sélection naturelle va plutôt sélectionner les personnes ayant des gènes qui leurs permettent de résister aux maladies provenant du bétail qu’on élève (ou du blé qu’on cultive) plutôt que d’avoir la capacité à se résoudre des problèmes indispensables à la survie; C’est assez polémique (d’ailleurs il y a 400 réponses au post …) mais un peu rafraichissant par rapport à notre vision toute puissante de nos propres capacités intellectuelles. Mark Sisson en parle aussi dans son « Primal Blueprint » avec la règle « Don’t do stupid things ». C’est vrai que la société est un cocon bien confortable. Et que souvent, une fois adulte, on se rend compte que ce qui fait avancer et grandir, ce sont les difficultés auxquelles ont fait face, et que plus elles sont importantes, plus on progresse; Dilemme classique du parent aimant et sur-protecteur … Ceci dit, j’ai un fils et une ex-femme qui n’auraient pas survécu il y a 100 ans. Food for thought …

Cet article, publié dans Evolution, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s