Mangez de la vraie nourriture …

J’ai pas tellement de temps ce soir j’ai plein de boulot, mais il y a quand même quelque chose qu’il faut que je dise !

Dans mes lectures actuelles, on parle beaucoup de manger de la « vraie nourriture » (« real food », préparée maison, achetée au marché, etc.) pour tout un tas de raisons, où la santé peur rejoindre un idéal social … par opposition aux plats préparés dont j’ai nourri mes enfants et moi aussi pas mal ces 20 dernières années.

Je ferai des posts sur le sujet, parce qu’il y a de quoi dire sur les OGM, les sucres cachés partout, les AGE (ha ha un nouveau truc dont on parle et qui est carrément terrifiant) mais pas ce soir, j’ai un appel d’offres à finir 🙂

Bref ! ce soir je rentre plus tôt que prévu et ô miracle il n’y a personne à la maison, ni famille ni amis ni femme ni enfants et donc c’est très triste mais je peux me faire à bouffer ce que je veux, ce qui est rare, les arbitrages familiaux depuis des années ayant amené au plus petit dénominateur commun, des pâtes avec de la viande blanche et pas trop de condiments et d’aromates… et donc je décide de me faire un plat de courgettes avec quelques excursions : gingembre, ricotta, basilic citron et … je décide de mettre un mélange d’épices « Tandoori » Ducros pour épicer le truc et voir si ça se marie bien avec l’huile de noix de coco.

Bon, je  mitonne ça doucement, ça sent bon, je mange en écoutant un podcast, c’est pas mal mais … après ça je sens le glutamate, dans doute inclus dans le  mélange d’épices,  qui m’envahit les papilles et qui ne me lâche pas la grappe. Tue l’amour complet. Même sensation que la semaine dernière où j’ai voulu finir des crêpes Picard jambon champignons. Ca ne m’arrive jamais quand je mange des trucs simples et non préparés.

Moralité : une fois qu’on prend l’habitude de manger de la « vraie nourriture », la fausse vous agresse violemment. Et sans sombrer dans des analogies à deux balles, si on se dit que l’agression des papilles est corrélée à ce qui se passe à l’intérieur, ça ne donne pas envie d’acheter des plats préparés, même si on a l’impression que ça nous facilite la vie. Une tranche de jambon avec une poignée de noix et un yaourt c’est facile aussi et pas cher …

Merde, je suis en train de devenir un écolo paléo minimaliste !

Cet article, publié dans Alimentation, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mangez de la vraie nourriture …

  1. gillmad dit :

    Non, ce que je trouve, c’est que tu reconnais la bonne sensation après, semble-t-il, lui avoir +ou-tourné le dos, pour un tas de raisons pendant tout un tas d’années heureusement révolues.
    #toutçapourça

  2. Jeremiah dit :

    Pareil, depuis que je mange « bien », la moindre malbouffe me retourne l’estomac et me fatigue 😀

  3. Blandine dit :

    Pareil ici !!! Je ne supporte absolument pas le goût si chimique des plats préparés !!! Beurk ! En même temps, j’ai la chance d’avoir eu des parents qui ont toujours veillés à faire eux-même leurs plats avec des choses saines ! Merci à eux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s