Sortie longue …

Sortie longue … très longue ce matin : 2 heures de prévue, au final 2h10. Presque 24 bornes.

Après une conversation avec Jean hier, sur le thème « on veut toujours en faire trop et c’est comme ça qu’on se blesse », je décide cette fois de ne pas essayer d’en faire « un peu plus ». Le marathon arrive vite, Greg est blessé, et ça serait vraiment con d’être blessé aussi, juste pour faire 10 minutes de plus rapide à l’entrainement. En plus j’ai fait un entrainement dur hier et je suis encore enrhumé, et j’ai quand même un petit souci avec le mollet droit qui a tendance à être enflammé. Donc, pour une fois, je mets des chaussettes et un blouson, et je prends à boire (recette dans un autre post).  Et j’écris mon blog les pieds dans la glace 🙂

Je craignais la pluie, en fait il fait super beau. Courir en ville le matin quand il fait beau , c’est vraiment le pied total.

J’arrive à respecter à peu près les plages de fréquence, en « lent » (136 puls)  je suis à 10,7 de moyenne, ca donne envie de faire un 50 bornes :-).  En « moyen » (150 puls)  je passe à 12, ce qui est carrément encourageant puisque c’est l’allure que je veux faire au marathon.  Bon le 12 au final devient 11,9 mais je reste bien calé sur 152 puls en moyenne, et je sens bien le « couplage », dès que j’accélère ou que je ralentis le cœur suit. Je n’ai plus l’habitude de boire en sortie et pour le coup c’est désagréable, j’ai mis trop de miel dans ma boisson et elle me reste sur l’estomac. Pas évident de bien doser.

Passage en « rapide «  (165 puls) après une heure. Je sens bien l’accélération, je gagne à peu près 1 km/h,  je vais rester toujours à peu près à la même vitesse malgré les montées, les descentes et les … pavés (oui, sur les quais il y a des pavés et c’est la merde). Il y a aussi des travaux près du périph et c’est vraiment pas runner-friendly.

Par contre je dois me forcer à rester dans la plage de fréquence, j’ai tendance à ralentir un peu. Je ne sais pas si c’est la fatigue de la veille, mais normalement c’est plutôt le contraire.  Bon, 13  à l’heure à 165 ça me laisse un peu perplexe pour ma vitesse sur semi.  Je ne sais pas si je vais pouvoir tenir à 14 à l’heure comme je le voudrais … on  verra .  C’est quand même après une heure de course.

Sur la fin (moyen puis lent), mes pulsations redescendent bien, mais ma vitesse aussi. Je me laisse doubler et essaye de rester concentré sur le fait de ne pas accélérer

Je regarde avec envie les kayakeurs sur le Seine. A moment donné j’ai carrément envie de piquer une tête (faut dire, j’ai chaud !) Faut vraiment que je m’achète un PaddleBoard. Et que je fasse un triathon 🙂

Plus je fais de sport et plus j’ai envie d’en faire.  Et toujours en mode low-carb. Mon diner c’était tomates, mozzarella et quelques noix.  Et deux verres de rouge 🙂

A suivre …

http://connect.garmin.com/activity/231108806

 

Cet article a été publié dans Running. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s